AccueilÀ propos de nousNous joindre

Plan du Site | English

Les sentiers de la guérison Family Violence Prevention in Aboriginal Communities


Utilisation de la trousse
 
 Voici différentes façons d’utiliser, en partie ou en entier, l’information comprise dans la trousse : 
1 Intervention d’urgence

L’information qui se trouve dans la trousse peut être distribuée aux personnes et aux familles qui subissent des mauvais traitements et les effets qui en découlent. La trousse offre de l’information sur les indices de mauvais traitements, sur les plans de sécurité pour les femmes et leurs enfants et sur les ressources auxquelles elles peuvent recourir en cas d’urgence. Elle encourage les amis, les voisins et les fournisseurs de services à « croire » la victime de mauvais traitements et à ne jamais la blâmer. Elle encourage tout le monde à prendre le chemin de la guérison, y compris les agresseurs. Le parcours est moins effrayant quand on sait quoi faire en situation de crise et à quoi s’attendre si on demande de l’aide.

2 Éducation et sensibilisation du public

Lorsque des mauvais traitements sont infligés, c’est la victime, la famille et la collectivité entière qui en souffrent. Autrement dit, tout le monde ressent les conséquences négatives des mauvais traitements et devrait donc avoir la possibilité de faire partie de la solution.

La trousse fournit une gamme de ressources éducatives que les collectivités autochtones et les fournisseurs de services peuvent utiliser pour mener une action éducative auprès du public et le sensibiliser aux problèmes de la violence familiale. La trousse contient des affiches, des signets, des fiches d’information et une variété de ressources qui peuvent être distribuées dans toute la collectivité et même faire l’objet de discussions. Elle fournit de l’information qui aide à reconnaître les mauvais traitements et à comprendre le lien qui unit une multitude de problèmes interdépendants. Elle explique aussi les options juridiques et donne des suggestions pour stimuler et favoriser la guérison collective.

Certains des renseignements ont été conçus pour des groupes d’âges particuliers, par exemple les jeunes.

La sensibilisation aux problèmes de la violence familiale et aux ressources pour y faire face peut se faire sur plusieurs plans : organismes de services sociaux, conseils de bande, milieux de travail, écoles, autres endroits où les gens vivent, travaillent et se divertissent.
3 Prévention

La trousse encourage les collectivités à trouver des moyens traditionnels et non traditionnels de promouvoir la guérison et les nouveaux départs. Même si la première étape de la guérison personnelle commence à l’intérieur, tout le monde peut contribuer à rendre ce parcours le plus harmonieux possible. La prévention ne passe pas seulement par la sécurité physique; elle passe aussi par le mieux-être affectif, mental et spirituel des gens. La prévention consiste à aider les gens à prendre le temps de réfléchir à leurs comportements, à leurs attitudes et à leurs sentiments concernant la violence familiale, et ce, sur le plan personnel et collectif.
La prévention consiste aussi à établir un climat communautaire fondé sur le respect, le souci des autres et la guérison, de même qu’à appuyer ou à défendre les services et les ressources de prévention, y compris les services de traitement de la toxicomanie, les services sociaux, les services de santé mentale, de counseling et de logement et les possibilités d’activités rémunératrices.
La trousse contient une affiche, un signet, les fiches d’information et des autres ressources qui peut être partager et discuter dans la collectivité.