AccueilÀ propos de nousNous joindre

Plan du Site | English

Les sentiers de la guérison Family Violence Prevention in Aboriginal Communities


Remerciements

 

Gignoo Logo

 

PLEIS Logo

 

La maison de transition Gignoo, le seul refuge pour les femmes autochtones au Nouveau Brunswick, et le Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau Brunswick, un organisme sans but lucratif qui aide à promouvoir l’accès au droit et à l’appareil juridique, ont travaillé en collaboration pour élaborer un livret appelé Créer des relations personnelles saines à l’intention des femmes autochtones aux prises avec la violence familiale. L’accueil positif et enthousiaste qu’on lui a réservé a stimulé une collaboration encore plus grande en vue d’élaborer une « trousse » de prévention de la violence familiale pour les collectivités autochtones, qui abonde de ressources et d’information pertinentes et adaptées à la culture. La trousse et son contenu sont aussi disponibles sur le site Web « Les sentiers de la guérison ».

 
La première étape a consisté à établir un « groupe de travail » formé des principaux organismes autochtones du Nouveau Brunswick, de la police et des fournisseurs de services qui offrent des ressources en matière de violence familiale. Le groupe de travail s’est réuni pour faire un remue-méninges de l’information à inclure dans la trousse – information qui est souvent omise dans la documentation non autochtone sur la violence familiale. Le groupe a aussi échangé des idées de logos, de graphiques, de formats et de couleurs. Tous les membres du groupe de travail ont pris un engagement à l’égard du projet et y ont consacré un temps et des efforts considérables. Les membres continueront d’être les « champions » de la prévention de la violence familiale dans leur propre collectivité.

L’acceuil à la trousse de Nouveau-Brunswick a été également positif. Les organisations autochtones, police et autres services nationales ont demander ces trousses. Comme résultat, AINC a offert de financement pour une trousse et un site web nationaux.

Le groupe de travail était composé de représentants des organismes suivants :

 
Bullet Blue
Maison de transition Gignoo (coprésidence)
Bullet Blue
Service d'aide aux victimes, GRC Codiac
Bullet Blue
Service public d'éducation et d'information juridiques du Nouveau Brunswick (coprésidence)
Bullet Blue
Division « J » de la GRC : services de polices communautaires et service de liaison autochtone
Bullet Blue
Centre autochtone de l'amitié de Fredericton
Bullet Blue
Fredericton Sexual Assault Crisis Centre
Bullet Blue
Conseil des femmes autochtones du Nouveau-Brunswick
Bullet Blue
Ministère des Services familiaux et communautaires du Nouveau Brunswick
Bullet Blue
Conseil des peuples autochtones du Nouveau-Brunswick
Bullet Blue
Santé et Mieux-être, Première Nation de Woodstock
Bullet Blue
Conseil consultatif sur la condition de la femme du Nouveau-Brunswick
Bullet Blue
Services à l'enfance et à la famille, Première Nation de Woodstock
Bullet Blue
Union des Indiens du Nouveau-Brunswick
Bullet Blue
Direction des questions féminines, Bureau du Conseil exécutif
Bullet Blue
Coalition des maisons de transition du Nouveau-Brunswick
Bullet Blue
Secrétariat des affaires autochtones du Nouveau Brunswick
Bullet Blue Han Martin Associates
Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans votre « parcours vers la guérison ». « Nepisimeoei Aoti » – mi'kmaq « Nuhsuhkmone Kikehewik Awt » – malécite

Nous sommes particulièrement heureux d’exprimer notre reconnaissance à l’égard des nombreux organismes fédéraux et provinciaux qui, grâce à leur financement, ont contribué à l’élaboration de la présente trousse d’information, du site Web ainsi qu’à une conférence qui a permis d’examiner les problèmes relatifs à la prévention de la violence interpersonnelle dans les collectivités autochtones.